Mon expérience avec les patous

A la croisée des enjeux agricoles et touristiques, la question de la cohabitation entre les activités de pleine nature et la présence des chiens de protection dans les alpages préoccupe beaucoup d’acteurs et de plus en plus de territoires.

 

Cet été, la Société d’Economie Alpestre 73 et l’Agence Alpine des territoires ont mutualisé leurs compétences pour mener une étude intitulée « Mon expérience avec les patous ».

Le premier objectif était de faire un état des lieux des rencontres entre pratiquants de la montagne et chiens de protection des troupeaux.

Le second était de rechercher des facteurs explicatifs des « bonnes » ou des « mauvaises » rencontres.

Environ 300 réponses ont été récoltées et analysées.

Retrouvez la synthèse des résultats dans le document suivant : ici.